Une (courte) nuit à Bangkok et puis on s?en va? (du 3 février au 4 février 2014)

Bangkok, Thaïlande le 08/02/2014

 

Arrivés par Air Malaysia sans soucis, nous rejoignons notre hôtel et celui de Paulin qui est sur place depuis plusieurs semaines déjà. L’hôtel est situé proche des bars et de la vie nocturne… Paulin aurait-il choisi cet hôtel par hasard ?

Nous retrouvons Paulin dans sa chambre 2 fois plus grande que la nôtre… puis partons manger une spécialité thaïlandaise, Burger King avec son pote Tim. Ils nous expliquent leur parcours à travers l’Europe de l’est, la Russie par le transsibérien, la Mongolie à cheval, la Chine puis la Thaïlande pour finir… Quel voyage !

Nous voilà ensuite dans les bars « chauds » de Bangkok avec ses lady-boys… C’est impressionnant !!! On dirait vraiment des filles… jusqu’à ce qu’elles se mettent à parler. Les bars ferment mais la nuit n’est pas finie… Paulin et Tim nous emmène dans une autre rue où il y a des camionnettes-bars ouvertes sur le côté. Top ! Nous voilà à moitié saoul après 2 verres et 1 mois sans boire une goutte d’alcool.

Les camionnettes-bars se referment repartent sur les routes… et nous de même, il est temps de rentrer à l’hôtel car le lendemain, nous avons notre bus pour Koh Chang à 9h et il est déjà 6h du matin. La nuit va être courte… On aurait dû payer notre chambre à l’heure, surtout que c’était possible… (Devinez pourquoi !!!!)

Notre Conseil : Bars chauds (autour de la Nana plazza par exemple), une expérience thaï à ne pas manquer (seule la consommation de boisson est obligatoire !!!) Et ne pas louper les bars camionnettes dans untout autre style !!! Les rues de Bangkok se transforment la nuit … Si vous loger loin, le métro permet de circuler de façon sécuritaire ou prenez un taxi, cher le jour car ils se coincent pendant des heures dans les embouteillages … la nuit c’est tout à fait abordable !! Demander à votre chauffeur de mettre le « meter » de son Taxi la nuit (ils ne le font pas systématiquement !) et le jour si vous traverser en plein centre ville, négociez plutôt le prix de la course ça évite de voir le compteur tourner dans les embouteillages !!!

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Thaïlande